Je vous ferais bien un bon petit plat, ou alors un enfant.

Où l’on apprécie la pluie le froid le vent la tempête parce que l’on sait que souvent rien ne dure

Où l’on n’humilie pas la saison à venir

Où l’on se dit que tiens, j’écrirais bien une chanson d’amour pour chacun d’entre vous

Je vous ferais bien un bon petit plat, ou alors un enfant

Où l’on oublie les bras boursouflés par les méduses, les cuisants souvenirs de vives, les pieds coupés sur les rochers

Où aussi on a dans la bouche le goût âcre de l’eau des huîtres, glacé du vin blanc, effrayant de l’Océan quand on a bu la tasse

Où l’on accepte de supporter des kilos de laine chaude mais piquante parce que l’on sait que bientôt on ne portera rien ou presque

Où l’on laisse pousser ses cheveux

Où l’on s’imagine Mojito & Bloody Mary sur terrasses, petits regards en coin, parler un peu trop fort, dormir un peu trop tard

Où l’on se lève tôt pour une balade à vélo

Tiens, je mettrais bien un quart de citron dans votre verre, ma langue dans votre bouche, ma main dans vos cheveux.

 

L’hiver, ce moment où l’on songe à l’été

IMG_4715.JPG

Publicités

2 réflexions sur “Je vous ferais bien un bon petit plat, ou alors un enfant.

  1. Et bien moi je dis sûil s’agit d’un joli texte
    Des mots en croche-pied, des tournures inattendues, des situations simples, forcément vécues, qui donnent envie.
    Du cru, mais devenu nécessaire selon moi
    Et cette fraîcheur épatante
    Je dis et je signe: joli texte, selon moi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s